Blog du Groupe 7ème Versailles

La VII au rallye de Province 2013 : Histoire d'un succès.

25 Novembre 2013 , Rédigé par Thibaut Foussard Publié dans #Activité Scouts

Chers parents, Chers scouts, Chers anciens,



C’est avec fierté qu’il me revient d’écrire ces quelques lignes concernant le dernier WE de Province.
Celui-ci avait lieu les 9 -10 et 11 Novembre derniers, réunissant les 141 patrouilles que comptent les 42 troupes des Yvelines. Cette activité fait partie, me semble-t-il, des succès que nous pourrons désormais inscrire dans nos mémoires de scout, chef ou ancien de la 7.

Nous avons été largués sous la pluie en pleine forêt dans les environs de Clairefontaine d’où nous avons entamé les quelques kilomètres qui nous séparaient du premier bivouac, le cœur chantant et une forte attente de ces quelques jours. En chemin, nous avons croisé quelques autres troupes le temps pour chaque patrouille de réaliser les différents croquis panneau et topo ou autres relevés d’itinéraire. Nous arrivions ensuite sur le premier lieu de bivouac légèrement boueux pour ne pas dire totalement imbibé d’eau. Mais il en fallait plus pour attaquer le moral de la troupe ; à force de digues et établissement d’un « plancher » dans la boue, nous avons pu sauver ce qui était encore possible de l’être ! Avec les CT de la quinzaine de troupes présentes, nous notions les différents bivouacs. Il s’agissait d’évaluer le confort, l’esthétique et la praticité des différents coins. C’est dans ce genre de moment que des mots bien pensés peuvent sublimer le champ de boue où la 7 avait dû s’établir. La troupe ne s’en sortait pas trop mal avec une « note » de 14/20. Une veillée avec les trois districts présents suivait sur le thème des Celtes, dont les chants furent animés par Benoit, ACT depuis cette année. Les scouts s’endormirent alors tout en confiant la nuit qui s’annonçait… pluvieuse.

Levés de bonne heure, les scouts purent sortir de leur sac de couchage peut-être encore plus trempés que la veille, les conditions venteuses et pluvieuses de la nuit ayant favorisé l’inondation des tentes. Passons… La messe rassembla une nouvelle fois les 15 troupes avant de nous mettre marche vers le second bivouac où nous devions retrouver le reste de la Province afin que les patrouilles puissent se mesurer les unes aux autres au cours d’un rallye de postes. Etaient évalués pratiquement toutes les techniques et connaissances mobilisées dans le cadre du scoutisme : Froissartage, transmission, secourisme, topographie, animation, liturgie, connaissance de l’Europe et du scoutisme, et nature. Le désir de la VII de se mesurer stratégiquement et physiquement  aux autres troupes ne fut malheureusement pas comblé, car aucun jeu de ce type n’était prévu… Cela aurait pourtant permis aux scouts de se réchauffer sous ce ciel certes bleu, mais glacial. Après un long temps à chanter, et crier autours de son feu, la troupe se décalait vers le lieu de veillée : un amphithéâtre naturel en sable ! Impressionnant de voir ces centaines de scouts dans ce lieu extraordinaire ! Retraçant l’Histoire de France de Clovis à Saint Louis (Saint Patron de la VII tout comme la Province), cette veillée fut faite pour durer suffisamment pour que les scouts retournent se coucher au bivouac frigorifiés, en attendant les résultats de la compétition inter-patrouilles.

Lundi 11 Novembre ! Jour de commémoration de la Grande Guerre ! Ces commémorations se firent sous le même soleil que la veille après une messe célébrée par l’Abbé Amar à laquelle assistaient les 42 troupes des Yvelines. Puis arriva le moment tant attendu des résultats. Rassemblés au carré, les scouts de la 7 osèrent dignement, et ce malgré les instructions des chefs de Province, pousser les cris de patrouille du Jaguar, Tigre, Puma Guépard et de la Panthère séparément des autres troupes. Un bon point pour la fierté. Fierté qui allait pouvoir se justifier quelques minutes plus tard. Les 10 patrouilles les mieux notées furent citées les unes après les autres en partant de la fin. Aucune de nos patrouilles n’y figurait. Puis vint l’annonce du vainqueur du rallye. Vincent Dieudonné annonça le noms de la patrouille et de la troupe à laquelle elle appartient de telle manière qu’ils imposèrent le respect: « Le Jaguar de la VIIeme Versailles ». Eclatement de joie et chute soudaine d’une tension que secrètement et pudiquement beaucoup de scouts cachaient ! Et fierté non dissimulée de la 7 qui lançait son célèbre « L’as-tu vu », tenant en respect les 41 troupes dépitées et hagardes. Benoit Rousselot et moi-même pensions alors la même chose en nous même : cela n’allait pas faire du bien à notre humilité, qualité qui n’était déjà pas la plus flagrante de la troupe. Après toutes les formalités et politesses de la maîtrise de la Province à l’égard des scouts et de la maîtrise de la troupe, nous sortions de la vaste plaine en direction des cars pour un retour à Versailles pleins de fierté et de beaux projets en tête.
Que retirer de ce WE ? Tout d’abord le sentiment du devoir accompli. Les dernières années de travail des différentes maîtrises a permis aux patrouilles de donner le meilleur d’elles-mêmes. Aussi, il est important de se rappeler qu’avec une bonne préparation et notre esprit VII bien à nous, la troupe peut faire part de toute sa valeur.
Et après ? Persévérer, encore et encore, continuer à progresser, penser aux quelques mois que nous avons pour nous préparer à un magnifique camp d’été, et tirer vers le haut la troupe avec la participation et le niveau de chacun.
La conséquence directe de ce bon résultat est la qualification à l’Eurojam. Après sondage des patrouilles et longue discussion avec les CP, nous en sommes venus à refuser cette invitation, afin que nous puissions vivre un « vrai » camp d’une vingtaine de jours.

Quelques chiffres :

141 patrouilles / 42 troupes présentes

1200 scouts et chefs

400€ de bons d’achats chez Carrick + 2 talkiewalkies longue portée offerts au Jaguar

La 7 classée 3eme au classement général des troupes au coude à coude avec les premiers (Rambouillet et Vallée de Chevreuse)  

Aucune des patrouilles de la troupe n’a démérité. Les résultats sont dans l’ensemble très satisfaisants, et mettent aussi en lumière les axes d’améliorations.

Puma : 21eme

Tigre : 23eme

Guépard : 35eme

Panthère : 65eme

Chers scouts, je vous félicite donc encore une fois pour ce beau résultat auquel j’ai pu assister grâce à mon retour de quelques jours de Finlande. Je vous encourage donc à continuer dans ce sens, et vous fait part de la grande fierté de la maîtrise ! Je remercie aussi Messieurs Rousselot, Teillet et Schmidt de leur aide lors de la préparation de la troupe organisée par Timothée dont je salue le travail en mon absence.

Je retrouve pour ma part les CP’s et SP’s en janvier pour notre camp de HP dans les Vosges, et le reste de la troupe lors des activités de troupe qui suivront.

FSS

Caracal V.
Thibaut, CT

blason droit RC-01-01 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article